Accueil Biographie Blogue Média Boutique Contact Joindre la communauté Se connecter

Leaders, mettez-y de d’l’amour…

tolerance Feb 02, 2021

Pour ceux qui préfèrent m’entendre plutôt que me lire, cliquez ici pour atteindre ma page Facebook professionnelle.

Bien sûr, mon sujet semble facile… le mois de l’amour (une chance qu’il n’est pas long…). Louise Latraverse qui l’a crié « D’l’amour crisse ! » et même le gouvernement qui le demande à sa façon, en disant que nous avons besoin de plus d’empathie et de compréhension… Moi, j’ai pensé à tolérance…

Définition de tolérance

« Attitude qui consiste à admettre chez autrui une manière de penser ou d’agir différente de celle qu’on adopte soi-même ; fait de respecter la liberté d’autrui en matière d’opinions. »

Et pour y arriver, cela demande d’être ouvert, d’accepter l’incertitude et d’apprécier les nuances… Bien sûr, lorsque nous sommes à fleur de peau, comme nous le sommes a peu près tous actuellement, cela représente tout un défi. Cela est dû au fait que nous vivons un stress dit chronique.

En effet, le stress chronique se veut une réponse de notre cerveau à un ou plusieurs événements qui se prolongent et pour lesquelles nous n’avons que très peu ou pas du tout de contrôle. Alors, notre système déraille. Il se met à produire trop de corticoïdes et c’est ce qui fait que cela joue sur notre gros nerf et affecte notre physique, notre mental et notre émotionnel. Oui, notre précieuse PME est ébranlée. Ne nous supportant plus, on le fait subir aux autres… Ceci est une explication, pas une excuse…

La solution…

Mettez-y donc de l’amour !

  • De l’amour pour soi pour avoir l’intelligence de prendre du recul, de respirer pour mieux comprendre et vous économiser en ne pétant pas un câble inutilement.
  • De l’amour pour l’autre pour lui laisser une chance de présenter sa façon de voir les choses, même si cela risque fort de vous déstabiliser.
  • De l’amour pour la relation pour être en mode gagnant-gagnant et non en mode gagner-la-bataille-à-tout-prix… De toute façon, à quoi bon ? Vous aurez marqué votre point, certes, mais fragilisé la relation. Cela causera sûrement plus de dommage que ce qui vous agace actuellement…

Concrètement, la tolérance sera le thème de février, pour y arriver rapidement :

  • Prenez un pas de recul et rappelez-vous qu’on est tous à « boutte »… ou simplement, tous dans le même bateau… Donc,
  • Respirez profondément
  • essayez de comprendre le point de vue de l’autre
    1. si vous tenez peu à la relation (genre la caissière qui ne va pas assez vite à votre goût) : est-ce vraiment nécessaire qu’elle connaisse votre état d’âme ? Ce n’est malheureusement pas votre thérapeute… Soyez courtois et offrez-lui, qui sait, de l’aide…
    2. si vous désirez préserver votre relation, posez des questions avant de réagir. Souvent, cela amène des pistes de solutions fort intéressantes... et surtout, cela contribue à relativiser la situation. Plus on se parle, plus on se comprend…

Un leader en conscience saura

  • se montrer vulnérable, tout en étant en contrôle de lui-même et en pleine connaissance de ses actes et des ses impacts ;
  • laisser à l’autre l’espace pour s’exprimer ; 
  • l’écouter sans vouloir à tout prix lui donner une solution non sollicitée.

Dès lors, lorsque vous prenez cette posture, vous lui démontrez qu’il a aussi son importance et que vous respectez sa réalité. Gageons que cela vous amènera plus loin… Votre défi ? Savoir reconnaître à quel moment vous avez l’épiderme un peu plus sensible et agissez dans un juste équilibre pour le bien de tous.

Plus de trucs et de conseils portant sur la tolérance, la semaine prochaine à notre rendez-vous gratuit Je lunche avec ma coach. Inscrivez-vous dès maintenant. C’est mercredi le 10 février à compter de 12h15.

Au plaisir

http://bit.ly/39EwXNu 

P.-S. Vous avez aimé ? Merci d’inviter vos amis à s’inscrire gratuitement à mon infolettre

Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.